11 février 2007 : Cérémonie de remise des ségos 2007

Publié le par Zéro Royal


Voici enfin les résultats tant attendus des milliers de débats participatifs conduits partout dans le pays depuis des mois :

Ségo d’or : « Le cas d'Odile, cette mère célibataire, admirable de courage et de dignité, qui attend un logement depuis 4 ans et raconte sa honte de vivre, avec ses deux filles, dans une chambre de 12 m² ».

Ségo d’argent : « Ce père de famille alsacien que je n'oublierai, moi, jamais : " je vis le RMI comme une maladie honteuse ; je ne veux pas être un assisté malgré moi ; je ne veux pas que les enfants me voient comme ça". »

Ségo de bronze : « L'histoire d'Adeline, terrorisée à l'idée de retrouver, après notre débat, un mari violent et dont elle ne sait pas qu'il sera capable, un jour, de la battre à mort, comme le subisse trois femmes par semaine. »

Ségo de porcelaine : « Il faut entendre Martine me dire, les yeux secs, le regard fier, mais les larmes dans la voix : "quand les enfants sont invités à un goûter d'anniversaire, j'invente une excuse pour qu'ils n'y aillent pas parce que je ne peux pas rendre l'invitation". »

Ségo de cristal : « Quand j'entends Karim, de Toulon, m'expliquer qu'il ne comprend pas pourquoi il doit subir, plusieurs fois par jour, les contrôles d'identité, je me dis qu'il n'exprime pas si mal que cela cette part du mal français qui le touche. »

Ségo de bois : Tout ce que la candidate a découvert, avec surprise et effarement parfois, quand les français ont pris la parole.

- « Pour surmonter ces crises, il faut une nouvelle politique. Pour surmonter ces crises, il faut une France neuve. Voilà ce que vous m'avez dit ».

- « Comment augmenter les bas salaires si les entreprises ferment ? Comment augmenter les petites retraites si les déficits se creusent ? Comment augmenter l'effort pour l'éducation et la santé lorsque la dette explose ? Telles sont les questions que vous m'avez posées. »

- « Vous m'avez dit aussi que chaque nouveau droit devait aller de pair avec des devoirs. Et vous l'avez fait avec une franchise, une lucidité, une volonté de refuser les solutions toutes faites et les fausses promesses des marchands d'illusion, vous l'avez fait avec une rigueur dont je dois vous dire qu'elles m'obligent. »

- « Je veux que l'entreprise devienne un lieu familier aux jeunes dès l'enseignement secondaire et jusqu'à l'université. Je le veux parce que vous le voulez. »

- « Les français, je l'ai également compris, aspirent à voir l'État réformer profondément sa gestion pour dégager des économies et donc des marges d'action. »

- « Vous m'avez dit des choses simples et vraies. Vous m'avez dit vouloir des écarts de revenus moins injustes, une réforme de la fiscalité qui taxe davantage le capital que le travail. » 

- « Vous m'avez dit vouloir que le travail soit payé à son juste prix. »

- « Vous m'avez dit, enfin, vouloir que des solutions à la crise du logement soient trouvées au-delà des éternels discours. »

- « Est-il normal, m'avez-vous dit, que des jeunes travailleurs habitent en caravane et que de petits retraités soient chassés de leur logement faute de pouvoir payer leur loyer ? »

- « Vous avez été nombreux à me dire que les chiffres officiels de la hausse des prix sont inférieurs à la réalité. »

- « Et l'école, vous me l'avez également dit, traverse une crise profonde. » 

- « J'ai entendu le signal d'alarme que lancent beaucoup de parents : l'école tiendra-t-elle demain sa promesse d'égalité des chances ? »

- « J'ai entendu le message des enseignants, en première ligne dans ce combat pour l'égalité et, donc, la citoyenneté : face aux difficultés qui s'accumulent, aux violences, aux incivilités qui angoissent, face aux coupes sombres dans les budgets et les emplois, face à un pouvoir d'achat qui semble baisser dans la mesure exacte où croissent les difficultés du métier, comment ne pas être tenté, parfois, de baisser les bras ? »

- « Nous confierons cette nouvelle mission de soutien scolaire gratuit, comme vous l'avez proposé dans plusieurs débats participatifs, à un corps nouveau de répétiteurs dont la mise en place sera discutée avec l'équipe pédagogique, les associations de parents d'élèves et les élus. »

- « Vous avez aussi, au cours des débats, beaucoup parlé des insécurités, des désordres et de la violence dans nos villes et à leurs périphéries. »

-« Comme me l'a dit l'un d'entre vous lors d'un débat, " une bonne partie des violences est engendrée par le manque de considération envers certains jeunes. Ils ne se sentent pas utiles à la nation et ont, de ce fait, l'impression que la nation ne fait rien pour eux, et donc, qu'ils ne lui doivent rien ". »

- « Je sais aussi que, comme moi, vous ne voulez pas n'importe quelle Europe, vous me l'avez dit dans les débats. »

- « Une chose que j'ai comprise, pendant ce temps où je me suis mise à l'écoute des françaises et des français c'est qu'ils aiment la France. »

Tous les résultats sont publiés dans les « Cahiers d'Espérances ». Du mémoire de politicien, on n'avait jamais entendu ça ! De nombreuses révélations époustouflantes à ne pas manquer si vous voulez constater de visu à quel point on se fout de nous.

NB : tous les textes entre « guillemets » sont extraits du discours de la madone à Villepinte.

Publié dans zero.royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

voyance en ligne 07/06/2016 16:36

Je viens tout juste de découvrir votre site, wow, il est vraiment bien et en français. Félicitations, continuez votre beau travail. Je vais revenir et faire de la pub pour votre site.

julie 20/02/2007 20:30

En matiere de propositions tenues, je crois que ségolène a déjà fait ses preuves quand elle était ministre..
 

Ce qui est vraiment triste : soit vous attendez des politiciens qu'ils fassent des miracles soit vous jugez leurs propositions trop ambitieuses..
 

Qui a t il de non solide dans les propositions de ségolène ??? j'écoute???!!!
 

Exemple : le sujet de la délinquance --> envoyer certains délinquants faire des actions humanitaires encadrées!! voila au moins une solution proposé (autre que la prison qui augmente la récidive) qui reste "humaine" et tout à fait réalisable..
 

Exemple : Taxer les personnes qui ont un appartement innoccupé (apartement secondaire si vous préférez ) dans Paris.. Ca rapporte de l'argent et en plus je rappelle que Paris manque terriblement de logement !!
 

Dois je citer d'autres exemples?? n'y manquez pas je m'en ferais un plaisir !
 

Je vous laisse donc à votre scepticisme, moi je crois à un avenir pour la France avec ségolene. Riez donc, continuez à dévaloriser les politiciens qui apportent des idées nouvelles !
 

Didier C. 16/02/2007 23:06

Comme elle est mimi, Julie !
Elle en a de la chance, elle, de comprendre le Ségolénais...
 

Florence 13/02/2007 19:50

Je vois, Zéro Royal, qu'il y a encore beaucoup de gens aveuglés par Marie-Ségolène, et qui boivent ses paroles comme du petit lait, sans se poser la question de la solidité de ses propositions...
Comme c'est triste!

julie 13/02/2007 00:07

Si chaque parole et chaque geste est analysés nous serions tous mal jugés.. j'estime qu'il est plus judicieux de regarder au dela des mots ce que les politiciens ont réellement fait..
Et là, on se rend bien compte que Ségolène quand elle a été ministre a vraiment fait de bonnes choses.
Alors que sarkosy ... pourquoi appliquerait il ces "propositions" alors qu'il n'a rien fait ces derniers années quand il aurait pu !!!
Ton blog n'apporte rien, il ne fait que lister des propos hors contexte. Tu n'attaques que le superflu! (oui ! j'estime que ce que t'as lister cmme propos sont certes un peu "simplet" mais finalement qu'est ce que ca peut faire si les propositions sont elles intelligentes et appliquées!! ) 
Pour conclure : La seule chose que tu dis dans ton blog c'est : ségolène est une débutante dans le maniement des mots en effet elle ne se cache pas derriere un blabla incompréhensible.. vas plutot voir ces propositions du 11 février et tu trouveras des idées claires et censée !!
Conseil : Lis ces propositions et apportes y une critique sans te cacher derrière un humour douteux..
SEGOLENE PRESIDENTE !!